Après ma journée à Chelsea, j’ai eu la chance de pouvoir assister à The Book of Mormon. The Book of Mormon est une comédie musicale jouée à Broadway, plus exactement à l’Eugene O’Neill Theater Center. Et pas n’importe laquelle : celle écrite et pensée par les créateurs de South Park.

The Book of Mormon

Le pitch : deux mormons sont envoyés en mission d’évangélisation en Afrique.

Neuf Tony Awards, un Grammy Award, elle devient dès son arrivée la pièce la plus courue de New York. Merci à JC qui a pu avoir des places plutôt bien placées à des prix abordables. (Abordable étant 140$ la place, ouch).

Alors que le Roi Lion tenait largement la place de spectacle n°1 à Broadway, on va désormais voir cette dernière si on a des enfants, mais on ira plus volontiers assister à The Book of Mormon si l’on est entre adultes.

Car attention, la pièce est trash. On rappelle qu’il s’agit des créateurs de South Park. Mais quel spectacle ! Ça en jette un max. La mise en scène est parfaite, les acteurs plus vrais que nature, tout est vraiment calibré au millimètre près. Un pur bonheur.

Il faut cependant savoir que la compréhension orale n’est pas toujours évidente, je suis moi-même passé à côté de quelques vannes pendant les deux heures de spectacle. Prévoyez de travailler votre anglais avant d’y assister 😉

En tout cas, ça restera un des plus beaux spectacles auxquels j’ai pu assister de toute ma vie (Ouais, carrément de toute ma vie). L’humour, les chants, les décors, l’ambiance… C’est vraiment grandiose.

Bon vous m’excuserez, mais la seule photo que j’ai prise est celle avant que le rideau ne soit levé. Ensuite, j’ai tout simplement fait abstraction de mon téléphone portable pour me plonger entièrement et égoïstement dans le livre des Mormons.

The Book of Mormon

The Book of Mormon