Mise en place du contexte

Dexter travaillerait dans une agence Web indépendante à taille humaine : Une trentaine de salariés. Il serait considéré comme l’un des plus geeks de la team et aurait un « associé ». Ce dernier serait vu comme encore plus geek que Dexter. Normal, il n’est pas tout à fait référenceur, mais plutôt développeur / intégrateur, même s’il est là pour faire du SEO. Bref, aujourd’hui, c’est de Dexter dont il s’agit.

Dexter et le référencement

Dexter, dans son travail, est très professionnel : Pour commencer, il est bien évidemment, officiellement, 100% White Hat. On peut lui faire confiance et son agence Web compte énormément sur lui, ce qui permet aux chargés de clientèles, chefs de projets Web & e-marketing de s’avancer au près de leurs client sans prendre de risque, car ils savent que derrière, ça assure !

Le travail on-page

Lors de ses audits on-page, il ne laisse rien passer : La moindre erreur 404 est corrigée, le maillage interne est optimisé dans les moindres détails, toutes les pages sont indexées après son passage. Il ne laisse rien au hasard, la sémantique de chaque contenu est optimisé et la hiérarchie du site est d’une logique implacable. Le sitemap est englouti par les moteurs et le site gagne automatiquement une longueur d’avance sur toute sa concurrence.

Le travail off-page

Dexter, réputé pour son sérieux et sa bonne fois, n’use pas de mauvaises technique dites black hat. Non. Jamais. Quoi que. Non : Il choisi les bons mots clefs, et les positionne de manière assez spectaculaire. Communiqués de presse, annuaires qualitatifs, digg-like : Tout est calculé au millimètre près, les maîtres-mots de Dexter sont contenu unique et rédaction manuelle. Il n’y a pas plus blanc comme neige que Dexter. D’ailleurs, parfois, pour faire plaisir à son CEO pour se perfectionner encore et toujours, il participe à des conférences d’Olivier Duffez.

La concurrence

Lorsque Dexter prends le dossier d’un nouveau client, il se plonge entièrement dans son univers. Il en apprend d’abord l’essentiel, puis se penche ensuite sur la concurrence. Il maîtrisera rapidement les requêtes phares du domaine pour comprendre rapidement qui domine les SERPs, qui en squate les premières places et surtout pourquoi au jour J ce sont ces gens là qui sont premiers et pas son client.

C’est là où ça se corse, car si jamais Dexter s’aperçoit que certains des concurrents ne la joue pas réglo… Ca peut faire très mal.

Le sombre passager de Dexter

Il notera soigneusement le nom des sites illicites, et une fois rentré chez lui, il échange son doux chapeau blanc contre un dur chapeau noir. Il allume ensuite son PC et là le vrai Dexter peut être lui-même, la machine est en route : LFE, XRumer, ScrapeBox, scripts perso. Plus rien ne l’arrête, sa soif de positionner des sites en Top 1 est intarissable : la concurrence n’a qu’à bien se tenir ! Ses réseaux de site, ses fermes de liens lui permettent de déployer une force de frappe inégalable. Et chers Black Hat, je ne vous souhaite pas de croiser la route de notre ami Dexter. Car sa spécialité est le négative SEO. Il peut pousser des sites en haut, mais maîtrise l’art d’en tirer vers le bas ! Les SERPs lui appartiennent, et il n’a aucune règle de bonnes conduites. Et les sites blacklistés par sa faute ne sont jamais les siens, mais les vôtres. Donc soyez prudents.

Mais pourquoi fait-il ça ?!

Si vous vous posez cette question, sa réponse risque de définitivement vous abattre. Car Dexter n’est pas cupide. Il répond juste à des pulsions SERPiennes. Et sur ses sites, non : Pas de liens d’affiliations, pas de régie publicitaire, pas d’Adsense. Rien. Le néant. Juste lui premier et vous dernier.

Heureusement Dexter n’est pas expert SEO, mais expert en tâches de sang.

PS : rendez-vous sur la page d’accueil pour découvrir un vrai consultant référencement 😉