J’attendais d’avoir l’occasion d’utiliser les rapports personnalisés de Google Analytic pour me pencher dessus, et c’est chose faite. J’en profite donc pour partager cette info, bien que l’exemple montré ici soit relativement simple mais permet néanmoins d’en comprendre l’intérêt, le mécanisme et le principe pour ceux qui n’ont pas encore eu l’occasion de s’en servir.

Au final, il s’agit d’une arme puissante en terme de gain de temps, d’ergonomie et d’efficacité. La complexité d’utilisation est moindre que celle des segments personnalisés. Cette fois-ci il ne s’agit pas de créer une nouvelle KPI personnalisée, mais plutôt de recouper celles existantes de manière ergonomique et intuitive.

Je vais reprendre ici l’exemple qui m’a incité à m’y intéresser. Mon besoin était simple :

  1. Je voulais pouvoir afficher le nombre de visites triés par mot clef.
  2. Puis avoir la liste des visiteurs arrivés par le mot clef sélectionné triés par ville.
  3. On peut ainsi comparer le volume de trafic par ville, afficher un camembert, exporter un tableau…
  4. On peut du coup également sélectionner une ville pour voir la courbe spécifique au mot clef sélectionné.

L’intérêt, en ce qui me concerne, me permet de voir sur telle ou telle thématique d’un même site dans quelle ville le volume de recherche est le plus important, dans l’idée de démarcher un annonceur qui aura le plus de retour en fonction de son lieu géographique.

Première étape : création du segment personnalisé

On se rend dans la colonne de gauche, menu « Création de rapports personnalisés », puis « Gérer les rapports personnalisés », et enfin, en haut à droite, « + Créer un rapport personnalisé ». On arrive ensuite sur cette interface :

Rapport personnalisé vierge

On s’aperçoit que deux types d’items s’offrent à nous : les Statistiques, qu’on peut également appelées KPI, en bleu, et les Variables, en vert.

Choix des statistiques à visualiser

On va commencer par choisir les statistiques qu’on désire afficher. A ce moment tout dépend de vos besoins. Dans mon cas j’ai décidé d’afficher le nombre de visites, mais on aurait pu choisir en complément ou à la place d’afficher le nombre de pages vues, la durée moyenne par visite ou bien un objectif au préalablement créé.

A ce moment là on peut soit retrouver l’item en le tapant dans la barre de recherche, soit directement par le menu, en l’occurrence : Fréquentation du site / Visites. On le fait glisser dans l’emplacement prévu à cet effet. Passons maintenant aux variables.

Sélection de la variable principale

La variable principale permet de choisir la manière dont on va trier nos données, en l’occurrence par mot clef. On va donc sélectionner cet item tout simplement, dans le menu vert : Source de trafic / Mot Clef.

Sélection de la variable secondaire

A ce moment là, vous pouvez déjà générer un aperçu du rapport en cliquant sur… « Aperçu du rapport » :D. On voit donc qu’on a bel et bien notre courbe de visites affichée, triée en dessous par mot clef. Jusque là, rien de nouveau sous le soleil. Mais c’est maintenant que ça devient intéressant : on va sélectionner une variable secondaire, qui déterminera la manière dont on va trier les visites contenues dans nos mots clefs, qui est notre variable principale.

Pour chaque mot clef, on veut trier le visites générées clef par ville. Cette variable se trouve dans : Visiteurs / Ville.

On en est donc là :

Rapport personnalisé rempli

Voilà, le plus gros est fait ! Notons qu’on pourrait rajouter encore trois niveaux de variables, pour recouper les données de manière de plus en plus fine.

Les finitions avant la création

Vous pouvez ensuite tout en haut renommer votre rapport personnalisé, par défaut le titre étant « Titre personnalisé JJ/MM/DD ». Vous pouvez également renommer l’onglet juste en dessous. J’en profite pour vous faire remarquer qu’on peut donc créer plusieurs onglets, je vous laisse imaginer les nombreuses possibilités. Enfin, avant de valider la création, pensez à sélectionner pour quel profil le rapport personnalisé peut être accessible.

Les deux étapes du rapport en image

Les deux étapes du rapport personnalisé Google Analytics

Sur la deuxième capture, on s’aperçoit que Paris a généré sur le mot clef sélectionné plus de 25% des visites, ce qui peut être une information à exploiter !

En espérant que ce petit exemple d’utilisation des rapports personnalisés vous aura servi 😉

PS : Vous pouvez jeter un oeil chez Florian Karmen qui a publié un article concis illustré par une vidéo officielle : http://floriankarmen.com/web-analytics/rapport-personnalise.html