L’affaire Presse-FR

Presse-FR a pris la décision radicale de supprimer tous les liens présents dans les communiqués de presse publiés sur la plate forme. Il est clair que certains abus ont eu lieu, au niveau du ratio nombre de mots / nombre de liens. C’était pourtant pas compliqué de mettre en place un règlement dès le départ et de s’y tenir. Ca me fait penser à Google Panda, qui pour rattraper ses erreurs, sanctionne. Bref.

Pourquoi ce billet ?

On apprend sur le blog de Sylvain d’Axe-Net, que la décision est impulsée par l’avis de son conseiller, un certain Cedric. Ce certain Cedric a tenu à s’expliquer sur le blog de Sylvain. Alors que le fond ne tient pas debout, la forme ne fait qu’enfoncer le clou. J’ai donc tenu à réagir ici, quand je me suis aperçu que mon commentaire, de part sa longueur, n’en était plus un.

C’est parti

Cedric, le mec qui se fout de la gueule du monde et qui n’a pas peur de le faire en public. Et malheureusement ce n’est pas du courage, juste de la condescendance.

Cher Cedric, j’ai du mal à comprendre ta vision du SEO. On parle d’un problème de suppression de liens sur une plateforme de CP et tu viens parler de Black Hat, de LFE… WTF ? Le profil type qui vient crier au scandale, après ce qu’il s’est passé, ce n’est pas celui qui crée 1000 splogs à la seconde remplis avec de la soupe de contenu ! Non ! C’est celui qui justement a posté chez ton ami / client un beau communiqué, unique, correctement rédigé, qui va venir gonfler les visites et donc les revenus adsense de la plateforme. C’est celle qui respecte le principe fondamental d’un communiqué de presse orienté SEO. Celui que tu n’as pas l’air de vouloir accepté et/ou de comprendre. Et là, on ne parle pas de BlackHat, de logiciel d’automatisation ou de texte bourrés de 5 liens pour 100 mots. Non.

Le principe du CP sur Internet est simple : Le rédacteur offre du contenu unique, de qualité. Le webmaster offre des liens. Point barre. Pour faire dans le quali. on peut proposer un ratio de 1 lien pour 100 mots par exemple.

RWW FR, qui malheureusement ferme, proposait toujours de longs articles qui étaient toujours remplis de plein de liens. Et c’était agréable ! C’est l’essence même du Web : de l’info et des liens. Rien de plus !

Un lien et un seul, supprimé au bout d’un mois, c’est presque de la provocation. Soit on supprime tout (Les liens ET le contenu) soit on supprime rien. Pour travailler sa popularité il y a les blogs influents de sa thématique, les réseaux sociaux et puis surtout les clients satisfaits ! Maintenant, quand on poste un CP, non Cédric, désolé de te décevoir, on travaille son SEO, pas sa popularité.

Pour conclure

Se permettre de venir chez Sylvain pour revendiquer une telle décision, sur un ton aussi dédaigneux, c’est inqualifiable. Le marché tacite du site était pourtant clair : nous vous offrons du lien, vous nous offrez du contenu. Comment ne pas se sentir léser ? Comment peut-on avoir envie de continuer à poster sur Presse-FR ? Ceux qui continuent à venir publier chez ton grand ami, cher Cedric, sache que ce ne sont que des pigeons. De pauvres gens que Presse-FR trompe et à qui il fait perdre du contenu de qualité, donc du temps, donc de l’argent. C’est honteux.