Alors là, ce n’est pas un article mais des livres entiers qu’on pourrait consacrer au MoMA. Je vais tenter d’être concis. Le musée est établi sur 6 étages. Le 6ème étage est consacré aux expositions temporaires, le 5ème et 4ème étage sont ceux consacrés aux grands maîtres de la peinture et de la sculpture, le 3ème étage est consacré à l’architecture, au design et à la photographie. Enfin, le second étage est consacré à l’art contemporain.

Commençons par les mauvaises choses : le 4ème niveau était fermé. Quelle ne fut pas ma déception. N’y connaissant pas grande chose à l’art moderne et ne sachant pas à quoi m’attendre exactement, j’étais surtout excité à l’idée des oeuvres que j’allais découvrir au 4ème et 5ème. Soit, commençons par l’exposition temporaire.

Note : j’ai passé cinq heures dans le MoMA, avec un des 4 étages principaux fermés. Alors si vous êtes curieux, aimez prendre le temps d’admirer les choses ou aimez tout simplement flâner dans les jolis musées, prévoyez plutôt une journée qu’une demi-journée.

Yoko Ono: One Woman Show, 1960–1971

L’étage est consacré à Yoko Ono. Et là, quelle claque ! C’est intelligent, drôle, torturé, j’ai adoré. Ma préférence va à Grapefruits. Une série de petites actions à réaliser, allant du possible à l’impossible. Certaines sont à mourir de rire. Yoko Ono prouve ne serait-ce qu’avec cette oeuvre toute son imagination, sa folie et son humour.

Yoko Ono, One Woman Show - Moma

Yoko Ono, One Woman Show - Moma

Yoko Ono, One Woman Show - Moma

Yoko Ono, One Woman Show - Moma

Yoko Ono, One Woman Show - Moma

Yoko Ono, One Woman Show - Moma

Yoko Ono, One Woman Show - Moma

Yoko Ono, One Woman Show - Moma

Yoko Ono, One Woman Show - Moma

Yoko Ono, One Woman Show - Moma

Cinquième étage

A ce moment là, j’avais déjà oublié ma frustration du quatrième étage fermé grâce à Yoko Ono. Mais arrivé au 5th floor, on passe littéralement dans un autre monde. Claude Monet, Paul Cézanne, Henri Rousseau, Vincent van Gogh, Salvador Dali, Pablo Picasso… Une putain de dream team de bad ass.

Et là, ce qui m’a le plus frappé, au delà de la beauté intrinsèque de chaque oeuvre exposée, c’est l’avant-gardisme et la modernité de la plus part des oeuvres. Alors OK, on est au Museum of Modern Art, donc ça paraît cohérent. Mais quand même.

Tous ces oeuvres, réalisées en moyenne il y a un siècle environ, auraient pu à mes yeux être réalisées aujourd’hui tout en collant parfaitement à nos codes esthétiques actuels. Formes, couleurs, ambiances… Ça parle. On est au delà du génie. Le cubisme de Pablo Picasso et Georges Braque m’a particulièrement marqué dans ce sens.

On notera aussi la pièce dédiée à Claude Monet. Je ne suis pas fan à première vue du mouvement impressionnisme, mais j’ai été amené à m’y plonger dans le cadre d’une mission pour un client (PARISCityVISION pour ne pas les citer 😉 ). L’univers de Monet et plus particulièrement de Giverny me parlent, donc. Et de voir enfin une partie de ces oeuvres de mes propres yeux m’a particulièrement touché.

De l’étage, je pense que « Card Player » de Picasso est l’oeuvre que j’ai préférée de par son modernisme et son esthétisme. Même si « Persistance de la Mémoire » de Salvador Dali a été aussi un des temps forts de la journée.

Claude Monet, le Pont Japonais

Claude Monet

Claude Monet, le Pont Japonais

Claude Monet

Claude Monet

MoMA, 5th floor

MoMA, 5th floor

MoMA, 5th floor

MoMA, 5th floor

Salvador Dali, Persistance de la mémoire

Salvador Dali

2015-08-13 17.09.32

2015-08-13 17.07.12

2015-08-13 17.06.50

2015-08-13 17.04.34

2015-08-13 17.03.40

2015-08-13 16.56.07

2015-08-13 16.57.41

2015-08-13 17.00.28

2015-08-13 17.02.00

2015-08-13 16.52.29

2015-08-13 16.40.23

2015-08-13 16.41.36

2015-08-13 16.44.55

2015-08-13 16.46.42

2015-08-13 16.49.08

Quatrième étage

Fermé :( Un jour je comblerai ce vide :)

Troisième étage

N’y connaissant pas grand chose à l’architecture et encore moins à l’art moderne, je n’ai certainement pas apprécié cet étage à sa juste valeur. J’ai malgré tout été ébloui par la beauté du lieu, par la disposition des choses.

Si en revanche on s’attarde sur chaque objet exposé, on peut littéralement y passer des heures. On notera quand même :

  • L’Odyssey, première console de jeu vidéo au monde, produite par Magnavox en 1972.
  • Le premier baladeur CD de Sony, le Discman (D-50) sorti en 1984.

Moma, 3th floor

Moma, 3th floor

Moma, 3th floor

Moma, 3th floor

Moma, 3th floor

Moma, 3th floor

Moma, 3th floor

First Discman D-50 Sony

Moma, 3th floor

Odyssey, Magnavox

MoMA, 3th floor

MoMA, 3th floor

MoMA, 3th floor

MoMA, 3th floor

MoMA, 3th floor

MoMA, 3th floor

MoMA, 3th floor

Deuxième étage : l’oeuvre d’Andy Warhol

Bien que l’étage ne soit pas seulement consacré à Andy Warhol, loin de là même, ça reste clairement la partie la plus intéressante et surtout la plus accessible pour un néophyte que je suis.

On y découvre entre autres l’ensemble des tableaux peints pour les soupes Campbell’s, la première édition en sériegraphie des tableaux tout en couleur de Marilyn Monroe ou encore les émouvants portraits de Jacky Kennedy.

Les photos suivantes viennent de divers oeuvres d’artistes contemporains que l’on retrouve au même étage.

Andy Warhol, Campbell's

Andy Warhol, Coca-Cola

MoMa, 2th floor

Andy Warhol, Jacky Kennedy

Andy Warhol, Jacky Kennedy

Andy Warhol

Andy Warhol, Marilyn Monroe

Andy Warhol, Marilyn Monroe

Andy Warhol, Marilyn Monroe

Andy Warhol, Marilyn Monroe

MoMa, 2th floor

MoMa, 2th floor

MoMa, 2th floor

MoMa, 2th floor

MoMa, 2th floor

MoMA

Cafe 2 : le restaurant du deuxième étage

Service rapide, prix raisonnables, nourriture de qualité : je le conseille !

Cafe 2, MoMA

Le Jardin des Sculptures

Alor sur ce coup là je m’en veux un peu : j’ai trop traîné à l’étage précédent, et quand j’ai voulu me rendre au jardin des sculptures on m’a refusé le passage car le musée fermait dans 5 minutes. Après avoir supplié, j’ai eu le droit de franchir la porte mais pas d’aller jusqu’au niveau des sculptures.

Jardin des Sculptures

Jardin des Sculptures

Jardin des Sculptures

Jardin des Sculptures

Jardin des Sculptures

Jardin des Sculptures

Le MoMA, un lieu incontournable de New York

On saisit rarement le pourquoi du comment de la popularité d’une oeuvre ou d’un lieu avant de l’avoir vu de ses propres yeux. Maintenant je comprends la popularité du MoMA. La collection présente dans ce musée est un concentré de l’histoire de l’homme moderne, de sa richesse culturelle et artistique. On en apprend un peu plus sur le siècle passé et sur la façon dont il a participé à façonner le siècle d’aujourd’hui.