Non je déconne :) Toute cette agitation m’a donné envie de pondre un billet d’humeur. Les sites de CP tombent comme des petites mouches, même certains qui avaient toute l’attention de leur webmaster… Je dois avouer que ça m’emmerde pour eux. Moi qui peut parfois être facilement abattu ou rapidement baisser les bras suite à une mauvaise nouvelle, je dois avouer que ça me plomberait le moral de voir mon site de CP sanctionné si je pensais avoir toujours tout bien fait.

Ceci étant dit, tout ce qui est entrain de se passer m’excite et m’intéresse au plus au point. La première raison étant que, si google fait la chasse aux référenceurs, alors il fait la chasse à mes sites, mais aussi à ceux de mes concurrents les plus dangereux. Au pire on tombera tous ensemble et on éditera des pages perso free avec  commande des produits par téléphone. Ça peut être cool aussi, non ? 😀

Google fait la chasse aux communiqués de presse il paraît. Mais c’est quoi un communiqué de presse ?

Dis papa, c’est quoi un communiqué de presse ?

Un communiqué de presse a pour but d’entre-aider les professionnels du Web, l’un fourni du contenu, l’autre des liens… Bref on s’en fout ça ne répond pas à ta question fiston, oublions l’intérêt réel des communiques de presse et parlons plutôt de ce qu’il est dans sa forme.

Un communiqué de presse est un site où on trouve des articles, sous forme de blog. Dans sa définition on ne sait pas s’il est ouvert aux commentaires ou non, on ne sait pas non plus s’il est thématique ou pas. Les quatre possibilités sont envisageables. On  y trouve donc du contenu répartis en catégorie, sous forme de billet, avec souvent des liens dedans qui viennent compléter l’information.

Parfois les posts sont agrémentés d’images, de mots clefs aussi pour trouver d’autres articles sur la même thématique voire même sur un sujet très similaire. Beaucoup de ces sites utilisent WordPress. WordPress est le CMS le plus populaire au monde. Certains disent même qu’il a franchi la frontière terrestre et qu’il est actuellement le CMS le plus populaire de l’univers. C’est pour dire.

Mais alors, un communiqué de presse, c’est un site normal ?

Bah écoute, dans la forme, oui, c’est vrai. J’ai presque envie de dire que ça l’est même dans le fond. WordPress, du contenu, des liens, le Web quoi. Pourtant Google a clairement ouvert la chasse aux communiqués de presse. Mais sauf que, contrairement aux annuaires, la structure d’un CP se fond parfaitement dans la masse du Web. Il est même difficile de faire mieux.

Alors non, Google n’annonce pas la mort du CP. Mais juste la mort du CP grillé à 10 km, qui est fait sans effort et qui n’est pas profitable à l’utilisateur. Google sait très bien qu’un site qui fait du référencement n’est pas forcément un mauvais site. Il ne cherche donc pas à chambouler l’économie numérique dont il est un des acteurs principaux.

Seulement, il va falloir faire un effort. Et il est clair que le travail des webmasters de CP va devenir très compliqué, pour ne pas dire impossible. Il va falloir s’orienter vers des plateformes très fermées, avec peu d’auteurs, si possible thématiques et surtout qui proposent du contenu pertinent sur lequel ni l’algorithme de Google ni un quality rater ne pourront jamais rien reprocher.

Soyons discrets, soyons fins, soyons travailleurs et tout ira bien. Comme certains l’avaient déjà signalé depuis un moment, il va falloir arrêter de montrer fièrement que son site est une plateforme de communiqués pour SEO. Il faudra arrêter de vouloir ranker sur « communiqué de presse gratuit » mais plutôt viser « blog déco/beauté/mode/SEO… » et tenter de se faire une notoriété sur la qualité de son contenu. A partir de là, les liens sortants de ces sites là seront en or. Finalement le travail sera plus compliqué, mais il sera toujours basé sur un système de « communiqué de presse » qui n’est pas prêt de disparaître. Il s’agit simplement de s’adapter vers le mieux pour un Web meilleur :)

En ce qui concerne la controverse des billets blastés, je vais être bref :

Messieurs les blasteurs : il faut avouer que ce n’est pas fairplay de bourriner sur le rootdomain de quelqu’un qui vous fait confiance. Quitte à envoyer du pathé, autant le faire sur les grosses plateformes de blog, ou sur un NDD peu important, ou bien sur le money site directement si on a confiance en son taff :)

Messieurs les webmasters : ne rejetez pas la faute uniquement sur eux, Google cherchant à améliorer l’on-page, un site original et ultra-quali aura de fortes chances de ne pas tomber même si certains de ses billets ont été blastés. De toutes manières les sites les plus flagrants tomberont tous un jour ou l’autre.

Pour finir : je suis sincèrement désolé pour tous les potes qui ont vu leur plateforme sanctionnée, et ils sont nombreux ces derniers temps. Quand on fait du SEO on joue au jeu du chat et de la souris, on le sait d’avance. Mais l’adaptation n’est-elle pas censée être l’une de nos nombreuses qualités ? 😉