Bon, soyons clair : Le titre est purement orienté SEO. Le vrai titre de cet article aurait du être « Voici pour vous une petite lecture agréable et sans prétention autour des noms de domaine »

Je vais exposer ici mon avis, en m’appuyant pour la seconde partie sur une discussion que j’ai eu avec Mickaël Bertrand. Mickaël est un jeune homme talentueux, domaineur en herbe. Vous pouvez suivre son compte @nddndd sur lequel il publie régulièrement des noms de domaine fraîchement expirés, donc regfee.

.fr versus .com : l’ultime combat

En ce qui me concerne, peut-être à tort, j’évite les autres extensions. Hormis le .net et le .org. Le .net peut permettre d’exprimer le côté « pureplayer » d’un site Web, tandis que le .org peut être judicieux pour une association par exemple. Ou bien pour faire monter un site propre, sans publicité, avec du contenu de qualité et ensuite s’en servir pour pousser un site monétisé 😉

Le .fr est esthétiquement plus joli, dégage presque un côté féminin. Il est très adapté selon moi à un site éditorial, clairement franco-français. Google.fr lui fait d’ailleurs la part belle. Pour s’en convaincre, il suffit de tapper des termes tels que « maison », « immobilier », « credit », « assurance ». Vous constaterez que le .fr est autant présent que le .com, voire dominant, dans le Top 3. Le .com étant très saturé, le .fr est selon moi une excellente alternative pour un projet qui n’a pas de vocation internationale. D’ailleurs, on s’aperçoit rapidement sur les places de marché de noms de domaine que le .fr est très loin d’être laissé pour compte.

Le .com, lui, c’est du lourd. C’est le TLD générique par définition, celui que l’internaute lambda rajoutera automatiquement à la fin d’une URL. C’est donc celui qui rend de suite un e-commerce crédible. Et c’est également celui qui est ultra saturé en terme de disponibilités. Mais si on reste dans le cadre d’un site francophone, et sur un nom de domaine non générique,  je pense qu’il est important en terme d’image et de crédibilité d’avoir le com et le fr. Ensuite, je ne pense pas que choisir l’un ou l’autre en domaine principal influencera le SEO. En revanche, s’il s’agit d’investir sur un nom de domaine non libre, il sera peut-être plus judicieux d’essayer de racheter le .com, mais ce dernier sera certainement plus cher.

Pour conclure, je dirais que l’idéal est de posséder le .fr et le .com. Ensuite, on utilisera l’un ou l’autre en domaine principal selon l’image que l’on souhaite dégager : Plutôt éditoriale et féminine, le .fr. Clairement business, le .com.

Nom de domaine avec ou sans tiret ?

J’ai comme l’impression d’avoir déjà lu cette question ailleurs 😉 Avec ou sans tiret ? Avec ou sans les stopwords ? Je vous propose ici un petit classement selon deux types d’URL : mon domaine et nom de domaine. Cette section a été rédigée en suivant le classement de Mickaël et les arguments qui vont avec, que j’ai trouvés censés et judicieux. Vous noterez qu’il s’agit plus de bon sens que de théories SEO fumeuses. C’est parti ! Voici ma synthèse :

Note : Le troll en commentaire est autorisé 😀

La théorie du bon sens, par Mickaël Bertrand 😉

Mon Domaine.com :

  1. mondomaine.com semble être le plus générique.
  2. Si la première solution est prise, alors on optera pour mon-domaine.com.
  3. Enfin, s’il s’agit de deux termes génériques, on préférera les séparer par un tiret. Exemple : impot-fiscalite.com

Exceptions : On placera automatiquement un tiret entre les deux mots si la prononciation s’en voit dégradée ou peu aisée. Généralement quand deux mêmes voyelles se suivent (Parfois deux voyelles différentes choquent aussi. Même si Mickaël est moins d’accord sur ça que moi) ou bien quand une consonne est suivie d’une voyelle. Exemples : pochetteiphone.com, mairieecole.com, parchippique.com…

Nom de Domaine.com :

  1. L’idéal est nomdedomaine.com
  2. Ensuite, nomdomaine.com reste une alternative intéressante.
  3. Enfin, par défaut on choisira nom-de-domaine.com
  4. Nom-domaine.com peut être une solution, mais soyons honnête, elle est la moins « sexy » de toutes.

Exceptions : Comme pour les noms de domaine à deux mots, les tirets s’imposeront parfois d’eux-même suivant la prononciation et l’allure finale des trois mots collés les un aux autres.

Marque commerciale ou mots clefs de son secteur d’activité ?

Encore une question pas très originale, mais sur laquelle j’avais envie de donner mon avis. Je pense qu’il existe trois cas de figure.

  1. Le choix d’un domaine avec un seul mot clef, correspondant à la thématique de son site. En terme d’image, d’optimisation SEO et de mémorisation, on est au top. Exemple : www.mariage.fr
  2. Ensuite, si les mots clefs de son secteur d’activité sont trop saturés, alors autant opter pour sa marque propre. Ca permet d’affirmer son identité et d’avoir une certaine cohérence dans sa communication globale. Rien n’est perdu pour le SEO si le site est optimisé puis poussé par les bonnes personnes. On ne retrouve pas que des « expression tapée.com » dans les premiers résultats des SERP ! :)
  3. Et le dernier choix possible est pour moi le plus médiocre. C’est celui qui consiste à choisir plusieurs mots clefs séparés par des tirets. En terme d’image, les mots qui me viennent sont : pas joli, spammy, cheap. Et de plus c’est impossible à retenir. Exemple : www.photo-video-mariage-paca.com

Conclusion

Vous l’aurez compris, il n’y a aucune règle absolue sur le choix d’un nom de domaine. Chacun a ses préférences, ses idées, son expérience… Surtout d’un point de vue SEO.

Si on devait néanmoins retenir un conseil, ce serait avant tout de viser la mémorisation

Un peu d’expérience et / ou d’observation, un peu de bon sens, le tout parsemé de quelques avis permet en général de choisir son nom de domaine sans trop se tromper.